Skip to main content

Née dans les années 60 aux États-Unis, la kinésiologie regroupe un ensemble de pratiques psycho-corporelles visant à améliorer le bien-être. Le but de cette thérapie est de prendre l’individu dans sa globalité et de déceler les déséquilibres qui affectent la personne au quotidien. 

Lors de la découverte de cette thérapie, le chiropracteur s’aperçoit en soignant ses patients que le manque de tonicité d’un muscle était souvent lié à un organe malade. En effet, selon la kinésiologie, la faiblesse ou la maladie d’un organe se répercuterait obligatoirement sur la tonicité des muscles ; identifier une faiblesse musculaire spécifique et la corriger permettraient donc de supprimer un déséquilibre physique ou mental. 

Lors de la première séance, le thérapeute évalue, à travers le test musculaire, la tonicité de certains muscles et les éventuels blocages reliés à des émotions. Quand le praticien check ces muscles, ce sont les réponses du corps qui dictent les procédures à suivre pour équilibrer, via le corps, l’émotionnel et le mental. En résumé, le thérapeute applique une légère pression sur le bras tendu, et selon les questions posées, le muscle lâche (quand le corps dit non) ou se « verrouille » (quand le corps envoie un signal positif). Le test musculaire ouvrirait ainsi l’accès à la mémoire du corps qui lui ne ment pas. Une fois les blocages identifiés, il s’agit de les dissoudre en dissipant le stress qu’ils retiennent grâce à différentes techniques : ostéopathie, acupressure, EMDR (mouvements oculaires), naturopathie, etc.

Pour accéder à cette médecine complémentaire, n’hésitez pas à contacter nos planificateurs financiers qui sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Et si vos besoins ont changé en terme de santé ; n’oubliez pas que ces prochaines semaines sont idéales pour les changements de primes !