Skip to main content

L’exposition de la vie privée sur les réseaux sociaux a pris une ampleur sans précédent. C’est une problématique nouvelle pour l’éducation aux médias qui devrait être prise très au sérieux. De nombreux jeunes se connectent de plus en plus facilement à Internet et à toutes les possibilités que ce dernier offre. L’exposition à des contenus inappropriés est donc un risque à prendre en considération. C’est pourquoi nous souhaitions parler brièvement de ce sujet qui mérite un accompagnement et un encadrement.

Ces dernières années, les vidéos et photographies sont régulièrement publiées sur les réseaux sociaux. Cette pratique, qui existait dans le but de collecter des souvenirs, est devenue un moyen de partager avec son cercle sa vie privée sans forcément penser aux conséquences à long terme. Or, cette diffusion peut vite devenir hors de contrôle. Par exemple, une personne mal intentionnée pourrait copier une photo de votre bébé et la propager à l’infini. Plus on se dévoile sur internet, plus on est vulnérable. Les données sont aujourd’hui moins sécurisées.

Une autre conséquence non-négligeable est l’effet sur la construction de l’identité, du rapport au monde et aux autres de l’enfant. Les encouragements à se mettre en scène devant l’objectif sont « susceptibles d’encourager les comportements de séduction et le développement d’une personnalité égocentrique » selon Le Temps.

Prendre le temps de vous informer sur ces différentes problématiques et en discuter avec les jeunes est une étape cruciale pour le bon développement de vos enfants.

Comment encadrer les cyberpratiques des jeunes ?